5 façons efficaces d’atteindre un équilibre travail-vie privée presque parfait

Avez-vous déjà eu l’impression que votre vie était un acte de jonglerie? Vous devez gérer votre travail, votre vie personnelle, les attentes de votre famille, vos autres courses et tâches, et tout cela en continuant à faire de votre mieux et à travailler sur vous-même. Ce n’est certainement pas une tâche facile et cela peut être intimidant pour de nombreuses personnes de parvenir à un équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Ceux qui ne parviennent pas à jongler correctement avec leurs responsabilités se retrouvent souvent épuisés, épuisés et incapables de répondre convenablement à tout aspect de leurs besoins. Ceux qui travaillent trop dur s’épuisent et perdent des liens et des joies significatifs. A l’inverse, ceux qui passent trop de temps à se détendre se retrouvent dans l’impossibilité de progresser dans leur carrière.

Bien sûr, la solution n’est pas d’aller à l’un ou l’autre extrême, mais d’apprendre à équilibrer ces différentes parties de votre monde, afin qu’elles jouent bien ensemble. Mais comment? Voici 5 moyens efficaces d’atteindre un équilibre quasi-parfait entre vie professionnelle et vie privée.

1. Déterminez quelles sont vos priorités

Vous pouvez avoir un équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée si vous ne savez pas ce que vous êtes censé équilibrer en premier lieu. C’est là que la détermination de vos priorités personnelles entre en jeu. Quelles sont vos priorités générales dans la vie? Quelles sont vos priorités au travail? Et à la maison?

Tout le monde a un ensemble de priorités différent, et il n’y a rien de mal à en avoir qui ne sont pas les mêmes que beaucoup d’autres. Tout ce qui compte, c’est que vos priorités travaillent pour vous et vous mènent là où vous voulez aller dans la vie.

Voici quelques questions à vous poser pour vous aider à déterminer vos priorités:

 

  • Quelles sont les choses les plus importantes pour moi?
  • Quelles choses ne sont pas négociables?
  • Que dois-je commencer à faire?
  • Que dois-je arrêter de faire?
  • Quelles choses dois-je continuer à faire?
  • Que dois-je faire différemment?
  • Que dois-je faire de plus?
  • Comment puis-je faire moins?
  • Comment ces priorités me servent-elles?
  • Ces priorités sont-elles biaisées ou exactes?
  • Comment dois-je ajuster mes priorités?

2. Préservez votre santé

L’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée se détériore rapidement lorsque votre santé n’est pas en ordre. Votre santé physique et mentale doit être en parfait état, sinon vous verrez les effets négatifs imprégner votre vie personnelle, votre travail et votre temps libre. Voici quelques éléments à intégrer dans votre vie qui peuvent vous aider à rester en bonne santé:

· Exercice

L’exercice régulier peut avoir d’énormes avantages sur le corps, de l’amélioration de l’humeur et de la pensée positive à l’augmentation de votre espérance de vie. Essayez de faire de l’exercice au moins trois fois par semaine ou d’atteindre un total de 150 minutes de fréquence cardiaque élevée par semaine.

· Nourriture

Vous n’êtes pas obligé de maintenir une alimentation parfaite, mais des repas équilibrés avec une bonne valeur nutritionnelle sont idéaux pour votre santé. Assurez-vous de prendre votre petit-déjeuner tous les jours pour vous donner l’énergie dont vous avez besoin pour passer la journée. Croyez-le ou non, la recherche montre vraiment que c’est le repas le plus important de la journée – sa qualité peut dicter votre santé mentale et physique!

· Dormir

Vous devriez viser à dormir entre sept et neuf heures par nuit – jamais moins et, idéalement, pas plus. Dormir trop peu peut causer un grand nombre de problèmes de santé et entraîner de mauvaises performances au travail et des problèmes de concentration. Dormir trop peut aussi avoir des effets similaires, croyez-le ou non! Selon des études , les deux extrêmes peuvent augmenter les risques d’obésité, de problèmes cardiovasculaires et de problèmes similaires.

· Évitez les vices

Des vices comme l’alcool, le tabac et les drogues sont souvent utilisés lorsque vous êtes fatigué et que vous avez besoin d’un soulagement du stress, mais ce ne sont que de mauvaises nouvelles. Ils augmentent les niveaux de stress à long terme et peuvent généralement avoir des effets négatifs graves sur le corps. À la fin de la journée, ces vices ne feront que vous causer des dommages.

Prendre soin de sa santé de cette manière peut sembler simple et arbitraire, mais les effets positifs que vous en retirez sont importants. Par exemple, vous obtenez:

  • Un système immunitaire plus fort
  • Niveaux d’énergie plus élevés
  • Meilleure productivité
  • Plus d’engagement de votre cerveau et de votre corps
  • Amélioration de la clarté mentale
  • Humeur plus positive
  • Moins de stress

3. Apprenez à dire non

De nos jours, on s’attend souvent à ce que les gens soient des hommes oui, qui ne disent jamais non et saisissent toujours toutes les opportunités qui se présentent à eux. Cela peut être une façon de vivre assez fatigante, car cela ne vous donne jamais une pause dont vous avez probablement besoin. Mais dire «non» quand vous n’êtes pas habitué à le faire peut être un peu difficile. Voici quelques conseils pour vous aider sur votre chemin!

· Connaissez vos limites et vos limites

Tout le monde a besoin de limites, et les personnes qui disent oui trop souvent ont peut-être oublié de les établir. Commencez à savoir combien vous pouvez mettre dans votre assiette avant de vous fatiguer et apprenez à cesser d’accepter quoi que ce soit de nouveau une fois que votre assiette commence à se remplir.

· Dites «je ne veux pas», non, «je ne peux pas».

L’expression «je ne peux pas» n’est pas substantielle – cela ressemble à une excuse qui met les autres au défi de la contrer. Mais avec «je ne le fais pas», vous transmettez un message clair sur vos limites. Cela semble-t-il arbitraire? Peut être. Mais les gens ont des résultats plus positifs en disant «non» quand ils disent «non», car cela permet simplement de faire passer plus clairement les intentions.

· Être assertif

D’autres pourraient essayer de vous pousser à changer d’avis – ne les laissez pas! Céder à ces demandes indique aux autres que votre décision peut changer si elles vous poussent suffisamment. Ne laissez pas cela être ce qu’ils apprennent sur vous! Au lieu de cela, soyez clair et décisif. Mieux encore, n’ayez pas peur d’être aussi insistant que ceux qui vous demandent quelque chose!

· Explications de l’offre

Vous ne devez vraiment à personne une explication pour avoir dit «non», mais cela pourrait vous aider à vous sentir plus heureux de votre décision si vous apaisez leur déception pour ceux qui sont les plus proches de vous. Expliquez clairement et honnêtement pourquoi vous ne pouvez être d’aucune utilité en ce moment et, si c’est quelque chose que vous êtes capable de faire, proposez-leur de vous rattraper à l’avenir.

4. Allouer du temps de vie quotidien

Les choses peuvent devenir très mouvementées lorsque vous êtes un fonceur avec beaucoup de travail à faire. Mais n’oubliez pas de réserver un peu de temps chaque jour pour vous-même, le plaisir et les choses qui ne fonctionnent pas. Remplir vos journées avec rien d’autre que des tâches peut épuiser votre énergie, ce qui entraîne un épuisement professionnel et des difficultés à poursuivre vos efforts.

Mais quel genre de temps devriez-vous allouer? Voici quelques idées:

· Une heure pour vous

Consacrez une heure chaque jour à vous-même et à votre temps pour moi. Pendant cet espace, vous pouvez faire absolument tout ce que vous voulez tant que ce n’est pas lié au travail. Lisez un livre, participez à un passe-temps, apprenez une nouvelle compétence, réfléchissez à vous-même, prenez soin de vous… les possibilités sont infinies! Au fil du temps, vous vous améliorerez et vous vous assurerez de vous reposer afin de pouvoir retourner au travail complètement régénéré. La meilleure partie? Au lieu de toujours dire que vous n’avez jamais le temps, vous aurez toujours un peu de temps à perdre chaque jour!

· Une chose que vous aimez

C’est un concept similaire à l’idée précédente, mais pour ceux qui ont vraiment moins de temps que de perdre. Prenez le temps de faire une chose que vous aimez vraiment et prenez l’habitude de le faire simultanément tous les jours, pendant la même durée, sur une période prolongée pour former une habitude. Cela peut être tout ce que vous aimez – lire, méditer, regarder une émission, cuisiner, jouer avec des animaux de compagnie… encore une fois, les possibilités sont infinies.

· Du temps en famille

Si vous vivez avec votre famille – que ce soit vos parents, votre conjoint et vos enfants, ou même une famille – alors c’est une bonne idée de leur réserver du temps chaque jour. Oui, votre travail est important, mais vos proches le sont encore plus. Disons-le de cette façon – personne, sur son lit de mort, ne souhaite jamais passer plus de temps au bureau. Votre famille et vos proches sont les personnes qui comptent le plus pour vous et vous combleront bien plus que n’importe quel objet matériel. Essayez de vous en souvenir!

5. Avoir des limites et des horaires

Atteindre un équilibre parfait entre vie professionnelle et vie privée nécessite une structure et, dans un premier temps, un contrôle strict. Au fil du temps, cela deviendra plus naturel pour vous et vous n’aurez pas besoin de vous en tenir à un horaire ferme et rigide pour maintenir l’équilibre. Pour l’instant, cependant, c’est une bonne idée de définir correctement les limites personnelles et de créer un calendrier qui vous aide à rester fidèle à vos limites . Voici quelques conseils pour y parvenir:

· Faire des horaires basés sur le temps suivi

Tout d’abord, déterminez le temps que vous passez sur différentes tâches. Ensuite, organisez les tâches que vous devez absolument faire selon un horaire raisonnable pour la semaine. Ensuite, saupoudrez vos rendez-vous personnels et non professionnels. Enfin, si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter des tâches de travail supplémentaires non cruciales pour combler les lacunes ici et là. Bien sûr, vous ne pouvez pas toujours suivre un calendrier directement, mais il est certainement utile d’avoir une ligne directrice.

· N’apportez pas de travail à la maison

Le travail doit être effectué en un seul endroit: votre environnement de travail . C’est une mauvaise idée de commencer à le sortir du bureau avec vous. Une fois que le travail a infiltré votre temps libre, votre maison et le reste de votre vie, vous aurez beaucoup de mal à le laisser derrière vous. Vous avez du mal à vous débarrasser de votre esprit une fois que vous avez terminé? Planifiez quelque chose pour les heures d’après-travail, comme aller à la gym, rencontrer un ami ou faire des courses non liées au travail. Cela formera une période de transition qui vous permettra de passer du travail au reste de votre vie personnelle d’une manière douce et non forcée.

· Définissez et communiquez vos limites

Quels aspects du travail et de la vie sont importants pour vous? Comment pouvez-vous les protéger? Définissez vos limites et informez-en les personnes impliquées, le cas échéant. Ces limites peuvent inclure le fait de ne pas vérifier les e-mails professionnels à la maison, de ne pas faire d’heures supplémentaires sauf en cas d’urgence, ou de mettre en place une heure les jours de congé pour rattraper le travail supplémentaire de la semaine.

Réflexions finales sur quelques moyens efficaces d’atteindre un équilibre travail-vie privée presque parfait

L’équilibre entre le travail et la vie privée peut être difficile à atteindre. Pourtant, il est possible de bien définir vos priorités, de prendre soin de votre santé, d’apprendre à dire «non», de vous allouer suffisamment de temps-moi et de planifier votre temps. Cela peut être un peu écrasant, mais gardez votre pensée positive! Vous êtes plus que capable de trouver des moyens de marcher sur cette ligne fine mais importante!

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *